618uFrBUwpLOn reconnait tout de suite à la couverture le style de Brown mais tenez vous bien: pas de singe! Eh oui nous avons droit à des oursons. ça faisait plus vraisemblable pour Boucle d'or et les trois ours. Parce oui encore un remake d'un conte!! Ils sont en manque d'inspiration ou quoi? En tout cas, Andersen, Perrault, Grimm,... doivent bien être contents de voir que des siècles après les contes ont toujours autant de succès!

Boucle d'or est une petite fille plutôt rousse en chair et en os contrairement aux ours qui font peluches. A gauche, l'histoire de la petite fille qui échappe à la sureillance de sa mère pour courir après un ballon et se perd. Elle va se réfugier dans une maison à la porte ouverte et vous connaissez la suite!

A droite, papa ours, maman ours et bébé ours qui ont leur porridge trop chaud et vont se promener. Quand ils reviennent à la maison...

Au moment de la découverte de la petite fille dans le lit, la page de gauche qui montre la fillette avec les oursons, ils sont devenus plus humanisés. Inversement quand la petite se trouve à droite, elle ressemble plus à une poupée.

Puis elle se sauve, sous la pluie qui cesse peu à peu pour faire place à la lumière: elle retrouve sa mère!

Que dire de plus? Toujours pas satisfaite, je n'ai plus mon âme d'enfance pour les contes.

L'histoire: "elle parle de solitude, d'exclusion et interroge l'enfant sur sa relation au monde". Je crois que je vais devoir relire plusieurs fois pour voir ces aspects là!