03 octobre 2012

Pure, Julianna Baggott

41U4dD0QwKL

Depuis les Détonations qui ont ravagé le monde, Pressia vit avec son grand-père dans les décombres, la cendre et le danger. Demain, elle aura 16 ans, âge où la milice vous enlève pour entrainer les plus forts ou achever les plus faibles. Pressia n'a plus le choix, elle doit se préparer à fuir.

Au loin brille le dôme: un lieu sécurisé et aseptisé où une petite partie de la population, les Purs, s'est réfugiée avant la catastrophe. Partridge n'a qu'une idée en tête sortir retrouver sa mère si elle est encore en vie.

J'ai beaucoup aimé l'idée originale de ce roman. Un monde post-apocalyptique où tout est presque mort: rien de neuf! mais le fait que les rescapés ont fusionné avec ce qui était proche d'eux au moment de l'explosion oui! Imaginer Pressia avec une tête de poupée à la place du bras, Bradwell avec des ailes d'oiseaux dans le dos etc. Difficile à imaginer, tant ça peut paraitre affreux. Un bon roman qui se lit bien et dont il faut attendre le deuxième tome pour savoir la fin de cette division de deux mondes entre le Dôme et les malheureux.

 

Merci à J'ai lu.

 

Ceci est sans doute le dernier message que j'écris sur mon blog. Merci à tous de m'avoir lu pendant tout ce temps.

Posté par esmeraldae à 11:46 - - Permalien [#]