41NHRFV1P3LAvant de mourir, le mari de Julie lui a laissé deux cadeaux : un chiot et la promesse qu'il veillerai toujours sur elle. Quatre ans ont passé, le chiot est devenu un impressionnant danois et Julie a surmonté sa peine. Elle se sent prête à refaire sa vie. Son cœur balance entre deux hommes : Mike Harris, ami de son mari depuis toujours, et Richard Franklin, un étranger dans la ville, dont l'intelligence et la culture lui font entrevoir un monde nouveau. Mais le sentiment qui la lie à l'un des hommes est plus fort. Lorsqu'elle fait son choix, Julie pense enfin avoir retrouvé le bonheur et la paix. Au lieu de cela, elle se découvre harcelé par un psychopathe. Le soupirant évincé la poursuit d'une jalousie meurtrière. Heureusement, quelqu'un la protège...
Oh lala, je n'ai jamais rien lu d'aussi mauvais. Vous lisez à peine la première ligne que vous savez déjà toute l'intrigue. Aucune surprise, tout est prédit à l'avance. Il ne se passe d'ailleurs rien. Quant à l'écriture, elle donne envie de vomir: c'est mièvre, c'est gnangan, on est dans le pathos. Beurk.
Une réelle déception pour moi. L'histoire du harcèlement aurait pu être plus approfondie encore, car on arrive vers la fin du livre pour qu'il y est de l'action (très prévisible).
"A la différence de beaucoup de couples, ils s'enlacèrent doucement, car l'urgence du désir avait cédé la place à la tendrese. Ils se déclarèrent à nouveau leurs sentiments, et, une heure plus tard, quand ils firent l'amour une deuxième fois, ce fut parfait". Double beurk, on est en plein harlequin!
L'héroïne est très tarte. Je ne sais pas vous mais à un premier rendez-vous, je le prendrai mal que le gars ne m'embrasse pas mais elle, elle est outrée qu'il est osé!!
En conclusion, c'est bien la première fois que je suis déçue par un sparks et j'espère la dernière.