41eO9H17vWL" A moi pour toujours " : tel est le billet anonyme que trouve Sherry Seymour dans son casier de professeur à l'université un jour de Saint-Valentin. Elle est d'abord flattée par un message qui tombe à point nommé dans sa vie routinière : son couple fatigué, son père malade et son fils unique de plus en plus distant. Mais cet admirateur secret obsède Sherry. Une situation d'autant plus troublante qu'elle est alimentée par le double jeu de son mari. Sherry perd vite le contrôle de sa vie faussement équilibrée. La tension monte jusqu'à l'irréparable. Laura Kasischke déploie tout son talent pour peindre une réalité américaine dans laquelle tout, y compris le désir, semble bien ordonné. Une réalité où quatre mots suffisent cependant à ébranler de manière irréversible la vie des personnages.

E-X-C-E-L-L-E-N-T


Encore un très bon roman de Laura Kasischke. Je l'ai dévoré. Je sais que votre pal vient d'être augmenté avec Noël mais notez ce titre! A moi pour toujours est une histoire d'une femme atteignant la quarantaine et cherchant sa féminité, se demandant si elle peut plaire encore mais au delà de ça il y a l'amour d'une mère, d'un homme et d'une famille. Bien sûr un renversement de situation quoique prévisible mais nécessaire pour en faire un bon roman.

Le personnage de Garrett m'a fait penser au personnage d'Eddie Orlofsky dans Desperate Housewives.

D'autres avis chez BOB