41_u0M90r1LLaure a 19 ans, elle est anorexique. Hospitalisée au dernier stade de la maladie, elle comprend peu à peu pourquoi elle en est arrivée là. 'Jours sans faim' raconte trois mois d'hôpital, trois mois pour rendre à la vie ce corps vidé, trois mois pour capituler, pour guérir. La guérison de Laure, c'est aussi l'histoire de sa rencontre avec le médecin qui la prend en charge, peut-être le seul qui soit capable d'entendre sa souffrance, cette part d'enfance à laquelle elle n'arrive pas à renoncer.

Touchant et juste. On espère qu'elle va guérir, qu'elle va s'en sortir. La plume de Delphine de Vigan est vraiment extraordinaire. Elle cite les noms des personnages assez tardivement et pourtant on n'a pas ressenti le besoin de les connaitre pour rentrer dans l'histoire et ressentir la détresse des personnes victimes de la maladie. Par contre, ça aurait pu être appréciable de connaitre les raisons qui l'ont poussées à être anorexique, car son histoire reste trop flou.