Les gens ont en général une vision de la librairie qui se rapporte à un local situé toujours au même endroit, avec les même horaires, le même personnel, le rayon littérature situé à tel endroit. Hé bien non la librairie n'est pas qu'un lieu clos correspondant à une adresse. Quant on est libraire, on se doit de participer à des salons. Alors il y a le salon du livre Paris bien sûr mais par chez moi on trouve celui de Colmar ou encore St Louis. Mais il y a aussi des salons dont on ne penserait pas à participer. Pourtant on trouve des livres sur tous les sujets alors pourquoi ne pas participer à un salon de la gastronomie ou de l'habitat?

Au mois de Mars a eu lieu à Strasbourg, le salon Egast, un salon très réputé dans le monde professionnel de la cuisine.

PICT2346Le stand que je tenais avec plein de livres de cuisine tous plus alléchants que les autres!







PICT2351Alain Ducasse qui est venu dédicacer. Son livre le plus cher est quand même à 215 euros!




























PICT2357Christophe Felder, très célèbre pour ses macarons! Il lance prochainement un livre de recettes à base de spéculos: je l'attends impatiemment!
Autant Alain Ducasse est un grand cuisinier, gentil mais qui impose du respect; autant Christophe Felder est plus proche des gens, plus ouvert et sympathique. Et puis c'est un pâtissier et je fond devant la pâtisserie!






















PICT2359Le saint honoré de Christophe Felder. Première fois que je mangeais cette pâtisserie et je peux vous dire que c'est délicieux! La crème à la pistache est d'une légèreté. Miam!



















"La cuisine est mon évasion, un rêve éveillé et merveilleux, elle est mouvement, voyage, un perpétuel renouveau, une sphère dynamique, elle est la vie!" Thierry Marx

Puis il y a eu le salon Maison de Printemps où là c'était une sélection sur le bois, l'eau, la déco, l'écologie etc qui était en place.

PICT2366Ce n'était pas un salon très productif, les gens n'étaient pas au rendez-vous. Les temps morts étaient donc nombreux et pour passer le temps: un bon livre et quelle chance d'être libraire et d'avoir justement des livres devant soi!

A côté de mon stand, se tenait celui d'une artiste qui exposait ses tableaux. J'avais envie de tous les acheter mais bon j'ai résisté. Enfin, j'en ai pris quand même un!

L'artiste est Dom Garcia et son site est LA.










La peinture que j'ai acheté est celle-ci:
fev10_041





























Faire un salon, c'est beaucoup de boulot: il faut préparer un fonds en rapport avec le thème du salon, obtenir un stand, réceptionner, disposer sur les tables ensuite, vendre (oui quand même!), remballer, faire des retours... Tout ça pendant quelques jours, debout, sous un éclairage artificielle et avec des horaires pas très sympas (10h-21h). Mais c'est aussi ça le métier de libraire: toujours en faire plus, se surpasser et faire découvrir la lecture aux gens!

Je vous raconte une rencontre plutôt bizarre avec une cliente qui après lui avoir vendu un livre continue de me parler et me dit (il était 17/18h) qu'il faut qu'elle y aille parce que ça fille ne doit pas être en retard à l'école demain".  ça laisse songeur!