5191S018BHLGao ne sait pas quoi faire comme métiers. Il n'aime pas manger. Pourtant il va se retrouver à la tête d'un grand restaurant. Ce restaurant a une clientèle de la haute société.

Gao va bouleverser tout ça: rendre les choses plus simple, plus ressemblant à un self service. Que tout le monde puisse venir y manger sans discrimination ni ségrégation. Mais cette révolution culinaire n'est pas au goût de tout le monde. Difficile de bouleverser la façon de penser des gens alors que la Chine vient juste de sortir d'un régime totalitaire.

Alors que Zhu Ziye recherche un conformisme et tente de faire réapprendre aux cuisiniers la cuisine traditionnelle.

"Ce roman se déguste une serviette autour du cou", je n'ai pas trouvé. Par rapport à la colère des aubergines et à chocolat amer où l'on pouvait trouver des recettes, ce roman se place plus en fiction sur fond politique et des grands changements de ce siècle.

Un roman intéressant tout de même que j'ai apprécié de lire.