Fleur, l'organisatrice des Mercredis de l'Album, a monté ce projet pour faire découvrir l'illustration dans l'album de jeunesse.

 

Pour cette première rencontre, on avait le choix entre Anthony Brown et Tomi Ungerer. J'ai choisi pour ma part l'auteur alsacien. Il a une bonne bibliographie mais mon choix s'est arrêté sur une histoire que j'aime beaucoup: Otto, autobiographie d'un ours en peluche.

518EDJGCMYLOtto raconte sa vie à partir de sa naissance dans un atelier de jouets. Il va être accueilli par une famille de juifs, à l'occassion de l'anniversaire du petit David. Il va devenir le nouveau compagnon de jeu de David et son ami Oskar. Mais lors d'une rafle, David confit son compagnon à son ami. Otto va alors découvrir les bombardements, il va sauver un GI et voyager aux USA. Mais la vie est dure là-bas pour lui et finit chez un antiquaire. Quelques années plus tard, toujours en vitrine, Otto est reconnu par Oskar.

Publié à l'école des loisirs, on trouve cet album sous trois formes différentes:

- album (13 euros)

- lutin poche (5.50 euros)

- petite bibliothèque (5 euros)

L'image sur la première de couverture prend les 2/3 de l'espace. Elle représente Otto, ce petit ourson à l'oreille violette. Otto: deux syllabes identiques en miroir.

 

Otto est un livre pour enfants sur le nazisme, la guerre et l'amitié. C'est une fable moralisatrice. Cet autobiographie d'une peluche est très réaliste.

Tomi Ungerer a entouré ses lavis d'encre de couleur par un léger trait de crayon.

L'image est toujours importante sur la page. Elle ne laisse qu'un petit espace pour le texte. L'histoire est racontée par l'ourson. On a sa vision des faits, tels qu'une peluche peut comprendre. Il dit ce qui se passe, à nous d'interpréter. Le texte reflète l'image. Cependant, les non-dits font sens avec l'image. Cet ourson est humaniser "perdis connaissance", "à moitié aveugle". Otto est un personnage comme un autre.

 

Tomi Ungerer peaufine jusqu'au moindre détail ses illustrations. Les scènes de bombardements sont réalistes. Des cadavres jonchent le sol et une main dépasse des gravas. Les images pourraient se suffire à elle-même grâce à ces détails minutieux.

Otto est une belle histoire sur la seconde guerre mondiale pour les enfants et adultes bien sûr. J'aime beaucoup cet album parce qu'il est simple et qu'on apprécie d'emblée cet ourson malgré ou  peut-être à cause de cette oreille violette.