51pEV5yR77LDouze détectives célèbres dans le monde ont formé un groupe : le cercle des douze. A l’occasion de l’inauguration de l’Exposition Universelle de 1889, ils se réunissent accompagnés de leurs assistants. A peine arrivés, l’un des détectives est retrouvé assassiné sur la tour Eiffel. Nous allons suivre l’enquête menée par le détective polonais Arzaky et de l’assistant Salvatrio qui remplace son maître gravement malade. Le meurtre va les conduire à d’autres assassinats dans le Paris du XIXème siècle.

Belle couverture mais la bouche en haut à droite donne un effet bizarre. L’histoire est intéressante mais j’ai eu du mal à suivre. Peut être que je ne suis pas arrivée à me plonger complètement dedans. Pas assez motivée ? Je conseille de le lire quand même et ne pas vous arrêter à mon jugement. Je ne me suis pas doutée de qui était l’assassin et pourquoi.

Il a reçu le prix Planeta-Casamérica du roman ibéro-américain 2007.

Métailié, septembre 2009, 272p, 19 euros